La Tourbière de la Cousteix
OTSA
Tourbière

La Tourbière de la Cousteix

L'ensemble tourbeux comporte un haut-marais et un petit lac circulaire séparés par des prés. Il prend place dans le plateau granitique moutonné de l'Artense, au sein d'une légère dépression dont le fond a été remblayé par des dépôts glaciaires.

L'ensemble tourbeux comporte un haut-marais et un petit lac circulaire séparés par des prés. Il prend place dans le plateau granitique moutonné de l'Artense, au sein d'une légère dépression dont le fond a été remblayé par des dépôts glaciaires.

Adresse
La Cousteix
15270 Trémouille
Cantal (15)
Contact

Voir l'email

Voir le numéro
Description

TRAJET VERS LE LAC DE LA COUSTEIX
Après avoir atteint le village de La Crégut, se diriger par la D47 vers Trémouille. Prendre à droite vers La Cousteix.
Bordée d’énormes blocs rocheux, la route longe la retenue de Lastioulles puis après la traversée du hameau, partage un grand pâturage.
Ces grands espaces à droite et à gauche de la route représentent le fond d’un ancien et très vaste lac devenu tourbière puis prairie, après assèchement et disparition des végétaux typiques de milieux humides. Sur la gauche subsiste un petit lac, relique de cette évolution du milieu, vers lequel on se dirige.

Ce lac, entouré d’une vaste lande tourbeuse, a fait l’objet, en 1989, d’une thèse de géographie très documentée (médiathèque Champs).
Les datations révélées par les carottes de tourbe ont permis d’une part de dater la formation géologique et de déterminer tout autant la fin de la glaciation de l’Artense (de l’ordre de - 10 000 ans) que la vitesse de formation de la tourbe (environ 1 mm par an). D’autre part l’étude des pollens piégés par la tourbe et parfaitement conservés, puisque l’acidité de la tourbière en a empêché la décomposition, a permis de reconstituer les climats qui se sont succédés dans le Massif Central depuis la fin des glaciations. La flore actuelle de cette tourbière présente les mêmes caractères exceptionnels que celle de La Pignole, certaines espèces étant même spécifiques de chacun des deux sites. La floraison y est spectaculaire de mi-juin à mi-juillet.
Enfin on raconte qu’une cloche de l’église de Trémouille a été engloutie dans le lac de La Cousteix pendant la Révolution, et la petite histoire rappelle qu’un des acteurs de ce haut-fait a marqué son embarcation d’une encoche pour repérer l’endroit “précis” de l’immersion.

Le haut-marais occupe la majeure partie de la surface, mais est également accompagné par des fasciès plus humides, marais de transition ou formations à Rhynchospore blanc, tous trois habitats déterminants. Près du lac, on note des parvocariçaies côté sud, alors que le côté ouest est plus mésophile et pâturé. La flore s'originalise par un double contingent d'espèces boréales et atlantiques (Narthécie ossifrage, Campanille à feuilles de lierre, Bruyère à quatre angles). Son intérêt est surtout concentré sur le haut marais ouest. Très riche sur une petite surface, elle comporte pas moins de 11 espèces protégées et une en liste rouge régionale. Plusieurs espèces sont typiquement du haut-marais, l'Andromède, les Canneberges à petits et gros fruits, les Droséras à feuilles rondes et intermédiaires. D'autres fréquentent des stades plus humides sur tourbe nue comme le Rhynchospore brun, le rare Lycopode inondé et la Scheuchzérie des marais, ou des stades de transition, comme les Laîches pauciflore ou des bourbiers. Enfin, des stades plus aquatiques abritent l'Utriculaire mineure (liste rouge seulement). La linaigrette gracile est une rare espèce des lacs-tourbières. Le site de la Cousteix présente un intérêt majeur dans l'ensemble des tourbières Artense-Cézallier. Sa petite surface et la forte pression de pâturage peuvent constituer une menace. Petit lac entouré de bois marécageux à aulne et saule, magnocaricaie, reine des prés et présence d'une tourbière dans la partie Sud. La délimitation inclut d'une part le lac et ses abords en partie tourbeux, d'autre part un haut-marais situé à proximité.

Ouverture

Toute l'année.

Tarifs

Accès libre.

Informations complémentaires
Langues parlées
  • Français
Animaux
  • Animaux acceptés