Entreprise à visiter

L'industrie Passementière

Au départ du sentier du centenaire la passementerie est présentée sur le panneau illustré "Au fil du temps". Un savoir historique et technique de productions en fil végétal, animal, métallique, adapté aujourd'hui aux nouvelles technologies.

Au départ du sentier du centenaire la passementerie est présentée sur le panneau illustré "Au fil du temps". Un savoir historique et technique de productions en fil végétal, animal, métallique, adapté aujourd'hui aux nouvelles technologies.

Adresse
Le village
Intres
07310 Saint Julien d'Intres
Ardèche (7)
Voir le numéro
Description

La passementerie regroupe l'ensemble des productions en fil de toute nature (végétal, animal, métallique...) utilisées en décoration vestimentaire ou architecture intérieure.
Une usine est aussi située à la Jallat.
Historique des établissements Blanchard :
Fort de son expérience historique l'entreprise Blanchard sait fabriquer des fils complexes recouverts d'aluminium, enduits ou non de vernis coloré. Les applications se trouvent dans le tissage, la broderie, la dentelle, la passementerie. Les fils métalliques sont souvent utilisés comme fils conducteurs. La production de fils de soie était directement liée aux activités des soieries lyonnaises comme le tissage, la broderie ou la passementerie. Adrien Blanchard, spécialisé dans la fabrication des franges et des fils diamantés au Cheylard, sous le nom de Léorat bet Blanchardachète en 1935 le moulinage de Saint-Julien-Boutières à la suite du décès de M. Patras. Il fonde les Etablissements Blanchard et y transfert son activité de franges métalliques appelées franges bouillon destinées essentiellement à la dorure lyonnaise. L'atelier de Saint-Julien-Boutières fonctionne à cette époque avec seulement 5 ouvriers et fabrique donc exclusivement de la frange bouillon utilisée pour les vêtements sacerdotaux, les tenues militaires, les drapeaux et les écharpes de maires. Le produit est exporté dans de nombreux pays et en particulier vers les Etats-Unis. Après la seconde guerre mondiale jusque vers 1958, Fernand Blanchard (fils d'Adrien) développe les produits d'origine. En outre, il installe un moulinage de fils synthétiques permettant la fabrication d'une mousse polyamide pour slips et chaussettes appelée Hélanca. L'entreprise embauche son premier contremaître et fonctionne alors avec une vingtaine d'ouvriers environ.
A la mort d'Adrien, Pierre, le fils de Fernand, entre à l'usine en 1965 et crée de nouvelles unités de production :
- la guimperie (métallique, métalloplastique et textile) dont s'occupera Hubert (frère de Pierre) dés 1971
- la passementerie sur métiers crochets
- la confection en 1976 (couvertures matelassées)
En 1996, Pierre et Hubert Blanchard, désireux d'assurer la pérennité de l'entreprise se sont associés à un repreneur individuel majoritaire, M. D'Estaintot. Aujourd'hui Blanchard S.A. emploie 85 personnes réparties dans plusieurs bâtiments installés sur les 2 communes limitrophes de Saint-Julien-Boutières et Intres.

Ouverture

Toute l'année : ouvert tous les jours.

Tarifs

Non communiqués

Informations complémentaires
Services
  • Accès autocar
  • Camping-cars autorisés
Équipements
  • Aire de jeux
  • Aire de pique-nique
  • WC publics
  • Parking à proximité